Voilà presque deux ans que je n'ai rien posté, j'avais choisi de m'investir ailleurs, autrement.

Aujourd'hui je reviens car je trouve de l'intérêt à militer via un stie internet, via l'écriture, facilement et gratuitement accessible au plus grand nombre. Cette forme de militantisme me permet aussi un certain recul, que je n'arrive pas toujours à avoir dans le réel, au tac-au-tac.

Je pense que je posterai davantage d'articles, d'écrits relayés ou personnels relatant d'abord et avant tout l'antispécisme, en lien avec ce que j'appellerais, sans doute abusivement, l'humanisme (j'entends par-là la solidarité avec les pauvres, et cet adjectif n'est pas un gros mot), l'écologie radicale, l'autonomie alimentaire; des idées, des idéaux qui me semblent étroitement connectés, pour ne pas dire intersectionnels.

Je parlerai sans doute peu, voire même pas du tout de santé humaine; j'estime qu'il y a bien assez de gens pour parler de ça, et qu'il est risqué de mêler antispécisme et santé, dans la mesure où je vois plus la bonne santé comme une conséquence du mode de vie non-violent qu'est le veganisme, que comme la raison de devenir vegan, ou presque (et c'est bien le problème).

Qui se serait donc targué il y a encore 60 ans de se délecter d'un café bio sous prétexte qu'il eût été meilleur pour la santé, sans même revendiquer l'inacceptable condition de "travail" des esclaves? Je n'aurais pas été de celles et ceux-là.

Je parlerai peut-être aussi des autres luttes qui me tiennent à coeur, qui me semblent moins directement liées à l'antispécisme, mais tout aussi légitimes, comme le féministe, ou les droits des LGBTQIAP+.

Je tâcherai de "taguer" correctement mes articles, afin que chacun s'y retrouve au mieux.

Fraternellement

vegans-not-superior